Retraites : vers la convergence public-privé

Publié le par 1ère circonscription UMP de la Moselle

Le Gouvernement souhaite renforcer l’équité du système

 

Lors de la présentation du projet de la réforme des retraites, Eric Woerth a beaucoup utilisé le terme « équité ».Notamment lorsqu’il a évoqué le « rapprochement des règles entre public et privé ».

Ainsi, concernant le public, la réforme prévoit de :

Relever l’âge d’ouverture des droits dans la fonction publique et dans les régimes spéciaux.

62 ans en 2018 pour tous les fonctionnaires dont l’âge d’ouverture des droits est aujourd’hui.

Pour les catégories actives, toutes les bornes bougeront de 2 ans. Les départs autorisés par exemple à 55ans le seront à 57 ans.

Pour les régimes spéciaux, relèvement de l’âge légal dès 2017.

Alignement étalé sur 10 ans du taux de cotisation du public sur celui du privé (de 7,85 à 10,55%).

Fermeture du dispositif de départ anticipé sans condition d’âge pour les parents de 3 enfants ayant 15 ans de service à compter de 2012.

Application de la même règle d’obtention du « minimum garanti » que dans le secteur privé. Les fonctionnaires devront avoir tous leurs trimestres ou attendent l’âge d’annulation de la décote pour pouvoir bénéficier du minimum garanti.

Publié dans ACTUALITES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article